Le CHŒUR du MONASTÈRE de la TRINITÉ SAINT-ALEXANDRE NEVSKY de ST-PETERSBOURG
 
 paris france etranger
 
 Nevsky
Le Chœur d'Hommes de la Laure de la Trinité Saint-Alexandre Nevsky a été fondé en 1996 lors de la restauration de la vie monastique dans l'enceinte de ce monastère fondé par Pierre Le Grand durant les premières années de la construction de Saint-Pétersbourg.

Le premier directeur du chœur fut le Père Dimitri DACHEVSKI.

Depuis l'année 2000, c'est Boris SATSENKO qui est le chef principal du chœur.

L'ensemble est constitué en majeure partie de chanteurs professionnels et également d'étudiants en technique vocale et en direction chorale du Conservatoire d'Etat Rimsky-Korsakoff de Saint-Pétersbourg.

Le haut niveau de leur formation musicale leur permet l'exécution d'un répertoire très varié.

Ce répertoire est constitué de pièces religieuses de la tradition monastique et d'œuvres sacrées de compositeurs russes : Degtiarev, Kalinnikov, Tchesnokov, Tchaikovsky, Bortniansky, Arkhanguelsky, Rimsky-Korsakoff...

Hormis la participation aux offices liturgiques, l'ensemble est très actif dans la vie culturelle de Saint-Pétersbourg. Il a participé à de nombreux festivals et concerts dans les meilleures salles de Saint-Pétersbourg et de sa région.

 .
 
Boris SATSENKO, directeur

Boris SATSENKO est né en 1979 à Saint-Pétersbourg.

Il débute ses études musicales à l'âge de 5 ans. A 7 ans, il intègre l'Ecole de Chant de la Capella Glinka de Léningrad puis poursuit ses études au Conservatoire d'Etat Rimsky-Korsakoff.
Il étudie également à l'Institut Pédagogique A. I. Hertzen de Saint-Pétersbourg.

Parrallèlement, dès l'âge de 16 ans, il s'initie aux fondements de l'art du chant liturgique dans diverses églises de sa ville natale et rejoint en 1996, le Chœur du Monastère de la Trinité Saint-Alexandre Nevsky, où il poursuit sa formation auprès du Père Dimitri DACHEVSKY.

De simple chanteur, il devient chef-adjoint puis prend les rênes de l'ensemble en remplacement du Père DACHEVSKY durant l'année 2000.

 .
 
La Laure de la Trinité Saint-Alexandre Nevsky de Saint-Pétersbourg
 
Nevsky

La Laure de la Trinité Saint-Alexandre Nevsky est un monastère très actif du Diocèse de Saint-Pétersbourg. C'est Pierre Ier qui en 1710 commande la construction d'un cloître en l'honneur du Très Grand Prince Alexandre Nevsky sur l'emplacement où, selon la légende, Andrei, fils d'Alexandre Nevsky, remporta la victoire sur les Suédois en 1310.

L'histoire du monastère débute le 25 mars 1713, date de la consécration de la première cathédrale.
Le plan original en est dressé par Domenico Trezzini, un des premiers architectes de Saint-Pétersbourg et approuvé par Pierre Ier lui-même. Le bâtiment de la double Église de l'Annonciation est le plus ancien. Il est situé à l'angle nord-est du monastère, près du pont qui enjambe la rivière Monastyrka.
La consécration de l'Église haute en l'honneur de Saint-Alexandre Nevsky a lieu le 30 août 1724, Pierre Ier apportant lui-même les reliques du Grand Prince dans la nouvelle Église.
L'Église basse, dédiée à l'Annonciation de la Vierge est consacrée le 25 mars 1725. Elle reçoit, le 12 mai 1800, les cendres du fameux officier Alexandre Suvarov.
L'Église du Saint-Esprit, ajoutée à celle de l'Annonciation, est consacrée en 1821 et sert elle aussi d'emplacement funéraire. Jouxtant l'Église, le bâtiment du même nom accueille l'administration de la Laure, les cellules des moines et l'hôtellerie.

Les années 1740 à 1750 sont une période d'intense développement de l'architecture russe. C'est durant cette période que sont construits les bâtiments Prosforny, Fiodorovsky et le Séminaire.
En 1774, la construction des murs et de l'entrée nord de l'Annonciation complète l'ensemble du monastère. Sur ordre de Catherine II, l'architecte Ivan Starov est chargé de recomposer et développer le territoire du monastère. Avec la construction de l'Église de la Navratnaya et les murs de pierre de l'enceinte, Starov inclue la nécropole de la Laure dans l'ensemble architectural.
La construction de la Cathédrale de la Sainte Trinité qui occupe la place principale dans l'ensemble de la Laure est la touche finale à l'élaboration du complexe architectural de celle-ci.
   
Le 15 novembre 1774, le projet de la cathédrale est confié à Starov et en février 1776, le plan en est accepté, Starov étant nommé superviseur des travaux. C'est le 30 août de la même année que le Métropolite Gavriil préside la cérémonie religieuse à l'occasion de la consécration de la nouvelle cathédrale et du transfert des reliques.
Depuis sa fondation, le Monastère Saint-Alexandre Nevsky devait dominer tous les autres monastères de Russie. Il fut parrainé par toutes les impératrices et empereurs de Russie. Les supérieurs furent toujours nommés par décret personnel des souverains. Le 18 décembre 1797, Paul Ier prit le décret instituant le monastère au rang de "Laure", le placant au même plan que le Monastère des Grottes de Kiev ou celui de la Trinité Saint-Serge (ex Zagorsk) près de Moscou ; le statut de "Laure" distinguant les plus importants monastères qui jouent un rôle de premier plan dans la vie de l'Église et de l'État. Durant toute son histoire, la Laure Saint-Alexandre Nevsky a été un important centre religieux qui accueillit dès 1732 le premier séminaire théologique de Russie. Durant deux siècles, la Laure a été le plus important lieu de sépulture de la Russie impériale. En son sein reposent les membres de la famille impériale, de grands hommes d'État et des membres de la caste militaire supérieure. Les archives de la Laure renferment des objets de grande valeur historique et religieuse, incluant d'anciens manuscrits, de saintes reliques ainsi que des icônes.

La Laure n'échappa pas aux terribles persécutions du début du XXe siècle. En 1922, les reliques furent retirées de la Cathédrale de la Sainte Trinité et en 1935, la dernière Église en activité fut fermée. Mais peu à peu, le monastère reprit vie. En 1956, L'Eglise Orthodoxe Russe reprit possession de la Cathédrale de la Sainte Trinité en tant qu'Église paroissiale. En 1987, l'Eglise Nikolskaya reprit de l'activité.
Enfin, le 3 juin 1989, le Métropolite de Leningrad et Novgorod Alexei (aujourd'hui Alexei II, Patriarche de Moscou et de toute la Russie) reçut dans ses mains les reliques du Saint et Béni Alexandre Nevsky en la Cathédrale Notre-Dame de Kazan de Saint-Pétersbourg et présida la cérémonie de leur solennel transfert en la Cathédrale de la Sainte Trinité de la Laure. Le décret de Sa Sainteté Alexei II du 25 novembre 1994 donna sa bénédiction à la renaissance de la Laure Saint-Alexandre Nevsky. Ainsi, une seconde naissance fut donnée à l'ancien cloître.

Le Métropolite de Saint-Pétersbourg et Ladoga, Vladimir, est nommé Saint Archimandrite du cloître. Son engagement personnel contribue fortement à la renaissance du monastère. Le 4 avril 1996, le Métropolite Vladimir, en présence de Sa Sainteté Alexei II, signe le document retournant les principaux bâtiments de la Laure à l'Eglise. Le 3 novembre 1997, le statut d'Église paroissiale de la Cathédrale de la Sainte Trinité est aboli et sa propriété rendue au monastère. Enfin, le 11 avril 2000, le Métropolite signe l'agrément retournant toutes les constructions de la Laure à l'Église.